auto-édition

Des news, fraîches comme le climat !

Voilà bien un mois que je dois poster ce billet sur mon blog, et je viens seulement de trouver le temps et le courage de le faire. Je suis définitivement pas une bonne élève quant à entretenir un blog. Mais passons, j’ai en échange bien de nouvelles dans ma hotte !

D’abord, les Chroniques d’Arcea. Si tout continue sur la même lancée, le premier tome sera enfin bouclé en septembre. Maintenant que je m’y consacre exclusivement, je dois dire que ça avance carrément plus vite qu’au début. Miracle, je ne mets plus un mois pour faire une planche! Et je n’ai plus à les laisser de côté des semaines durant pour travailler sur des commandes! D’ailleurs, il n’y aura plus 60 mais 62 planches au total, plus la dizaine de pages de bonus en fin d’album.

Mais après le côté travail pur, j’ai aussi avancé dans mes démarches pour l’impression et la diffusion. Et tout indique que la sortie de cet album sera pour cet hiver. Car j’ai trouvé un imprimeur avec un bon rapport qualité/prix. Il ne reste qu’un test d’impression pour voir ce que donne les couleurs, avant de pouvoir confirmer ce choix. Je saurai fixée d’ici septembre, car je suis en train de préparer le fichier PDF pour le test et il faudra que je compte une bonne dizaine de jours avant de recevoir les impressions tests en retour. Mais j’ai bon espoir. Je m’y suis prise bien en avance et si les couleurs ne sont pas terribles, j’ai le temps de faire des réglages en conséquence. Voir contacter un autre imprimeur qui m’a également proposé un devis plutôt intéressant.

Ensuite, pour à la diffusion, les premières ventes se feront via le net. Septembre et octobre seront réservés à une refonte totale de mon site internet qui réunira enfin portfolio, blog et E-commerce sous une seule et même adresse. Et la commande des albums sera grandement facilité. Sinon, j’envisage quand même de mettre une partie des exemplaires imprimés en vente à la FNAC, mais je n’ai pas encore fait plus de démarches dans ce sens pour le moment. Je sais juste que je gagnerai bien moins sur leur vente, mais ils me permettront de toucher un nouveau public. C’est donc qu’une option possible à confirmer d’ici la fin de l’année.

Produits proposés à la vente à Japan Expo 2011 et qui seront d'ici quelques jours en vente par correspondance !

Pour les autres produits autour d’Arcea, aujourd’hui, ce sont deux sketchbooks de 40 pages qui ont été réalisés. Mais aussi un portfolio en édition limitée de mes illustrations érotiques, des marques-pages… que vous pouvez découvrir dans l’image ci-contre.

Je suis en train de finaliser la mise en place d’une vente par correspondance (VPC) qui débutera dès lundi ou mardi, et je posterai un nouveau billet avec tous les détails d’ici là. Avec de meilleures photos 😉

En tout cas, je profite de l’occasion pour faire un petit contre-rendu sur la convention de Japan Expo Paris à laquelle j’ai participé comme exposante et qui s’est déroulée entre le 30 juin et le 3 Juillet de cette année. Et c’est un bilan trèèès positif qui en ressort. L’emplacement d’abord. Malgré le plan fournis par les orga’, il est vrai que je ne savais pas vraiment si l’emplacement que j’avais choisi était judicieux. Il en ressort qu’il était bien mieux que je ne l’aurais cru! Si je pouvais faire un aussi bon choix toutes les années à venir, ça serait génial XD

Ensuite le public était au rendez-vous et je suis encore sur mon petit nuage quant à la pluie de compliments que j’ai pu recevoir en 4 jours. Je m’étais dit avant d’y aller que je devais rester objective et que je ne savais pas si l’accueil serait bon, mais il a été carrément hallucinant. Je suis encore toute émue rien que d’en parler. Et heureusement que j’ai eu deux amies pour m’aider à tenir la cadence, car seule, j’aurai été complètement submergée! ^^;  J’ai bien failli être en rupture de stock sur tous mes produits alors que j’avais pourtant prévu large… A la fermeture du dimanche, il me restait que 7 malheureux sketchbooks… C’est très prometteur pour l’année prochaine où j’aurai la BD en vente sur le stand !! *__*

En fait, c’est aussi pour ça que je n’organise une VPC que maintenant, soit près d’un mois plus tard : je n’avais plus aucun stock et je suis en train de réimprimer des sketchbooks. Surtout que le deuxième numéro n’était disponible qu’en français et que j’en ai profité pour le traduire ( et faire impérativement corriger !!!  Merci Alex! Thank you Harcus !! ) en anglais.

En tout cas, Japan Expo a été un vrai coup de boost sur ma motivation et je vois la sortie de la BD avec une assurance que je n’avais pas avant. J’ai la certitude que j’aurai les fonds pour payer l’impression, je sais que j’ai un public qui attend la sortie, et j’avance plus vite dans mon travail car je me sens plus légère et moins tenaillée par le doute. En fait, je suis tellement heureuse que je m’organise pour faire d’autres salons d’ici la fin de l’année.

Japan Touch à Lyon : je m’y suis prise trop tard et pour n’avoir pas pu regardé mes mails pendant deux jours, j’ai manqué la dernière place disponible <_<

Quai des Bulles à Saint-Malo:  j’envois mon dossier dès lundi, les orgas m’ont dit que mon dossier avait des chances d’être retenu.

Anim’Est à Nancy: Je vais voir pour y aller. Mais je dois attendre que les inscriptions soient ouvertes pour cette année.

Et c’est déjà un bon début pour le moment. Je dois prendre le rythme pour l’année prochaine, où je ferai bien plus de conventions avec la BD sous le bras! 😛

Ah, j’ai failli oublié! Je suis parfois terriblement tête en l’air <_< . Les premières planches de la BD ont été pré-publiées dans le nouveau magazine Horizons Fantastiques !  Ma première publication dans un magazine !! Et avec des dialogues exclusifs à cette parution s’il-vous-plait 😛  Il se pourrait d’ailleurs que je réalise quelques illustrations à l’occasion pour ce mag, mais c’est encore en pourparlers. Parait qu’ils adorent mon boulot  #^_^#

Sinon, avec tout ça, reste que j’ai encore quelques commandes à terminer. J’en ai une en cours, et il m’en restera encore 3 ensuite. Je m’y mets dès que j’ai un moment, mais j’avoue que ça n’avancera pas très vite tant que mes planches ne seront pas bouclées. Par contre, je l’annonce dès à présent, je ne prendrai plus aucune commande par la suite. Je n’arrive pas à les réaliser dans un temps raisonnable et si j’avoue que je suis impressionnée par la patience de tous ceux qui ont attendu ou attendent encore leur illustration, pour ma part, je n’en suis absolument pas fière. Et puis, je pense que la majorité d’entre vous préfère que je consacre davantage mon temps à la BD qu’à des illustrations individuelles.

Reste ensuite les projets à venir. Si, si, avec tout ce que j’ai déjà à gérer, j’envisage encore d’autres projets. Actuellement au nombre de deux. Un livre pour enfant que je vais essayer de mettre en place avec une amie, institutrice de son état. Et un roman illustré, voir plusieurs, mais c’est encore à l’étude. Oh, et une participation à un collectif d’artiste sur le thème des Mythes et Légendes aussi… Ça fait donc trois… XD

Bon, je vais vous laisser digérer tout ça 😛 et je vous fais un nouvel article très bientôt avec tous les détails pour la VPC. Et si vous êtes sages, peut-être même un autre sur mon week end humide en Bretagne !! \o/

Bisous à touuuuus !!


Semaine VPC

Voilà trois jours, j’ai lancé la vente par correspondance de mon premier sketchbook. Et je dois dire qu’il part comme des petits pains! je suis la première surprise et j’ai eu bien du mal à faire autre chose depuis hier que gérer les commandes et envoyer les premiers exemplaires. Mais c’est tellement gratifiant! J’ai enfin la sensation de gagner un peu en échange de mon travail. Et ça fait du bien au moral. ( D’ailleurs, si ça intéresse quelqu’un : http://vyrl.deviantart.com/art/Chroniques-d-Arcea-Sketchbook-203843370 + des aperçus des quelques-uns des croquis qu’il contient : http://vyrl.deviantart.com/gallery/27709254 )

Du coup, j’ai quand même trouvé le temps d’avancer les esquisses des planches 47 à 51 du premier tome de BD. Et comme je suis sur mon petit nuage, je vous mets même un petit extrait de la planche 51… et oui, oui, ça, c’est une esquisse ^^;

Extrait de la planche 51 - cliquez sur l'image pour un plus grand aperçu

 

Sinon, pour le moment, mes recherches sur l’auto-édition sont au point mort. J’ai un ancien ami de classe qui aurait des infos à me donner sur la question, mais je ne le vois pas avoir la seconde moitié du mois. J’avoue que d’ici là, je préfère me consacrer à mes dessins et attendre notre rencontre pour faire le point sur mes statuts, déclarations et autres démarches juridico-fiscales.

Et puis, on me parle pas mal de l’auto-édition via le web. Je vais essayer de me renseigner plus avant, mais j’ai la désagréable sensation que les pourcentages qu’ils mettent en avant ne soit pas si intéressants que ça. Mais je me trompe peut-être. Il est vrai qu’il y a à déduire les frais d’impression, d’envoi, de gestion, mais est-ce que le total que l’on gagne équivaut à ce que propose ces sites d’auto-édition? Et puis, ça ne dispense pas d’être imposé dans un cas comme dans l’autre. La question mérite calcul, mais j’avoue que là, ce soir, je vais aller me coucher en laissant cette question en suspend XD

Sinon, je reprends le travail sur mes commandes demain, et j’aimerai trouver le temps de finir une illustration dont j’ai posté le dessin sur ce blog y’a… deux ans … vache, ça passe trop vite. C’est une illustration un peu « chaude » donc peu de chance que je la montre ailleurs que sur ma galerie pour adulte de mon site officiel. Mais ça, ça sera une fois que je l’aurai enfin terminée. Ah… demain c’est dimanche? Euh, je connais pas beaucoup de dessinateurs qui sachent ce que c’est qu’un dimanche. Encore moins, un week end ^^;

Bon aller, sur ce, je vais aller me mettre sous la couette et dormir pour la première fois depuis des semaines avant minuit /

Bon week end à tous !


Auto-édition !

extrait de la planche 40 du premier tome des Chroniques d'Arcea

Voilà, ma décision est enfin prise, Les Chroniques d’Arcea et certainement tous mes travaux personnels seront édités en auto-édition. Les démarches ne semblent pas simples, mais j’ai choisi la liberté.

Voilà pas mal de temps maintenant que je vois des témoignages de dessinateurs qui galèrent à être édités, qui ne gagnent pas leur vie, passent des mois à préparer des dossiers qui sont rejetés quand ils ne sont pas tout simplement mis à la poubelle sans être lus. Et pour être payés au final pour un pourcentage parfois insultant. D’avoir été éloignée du milieu de la création pendant quelques années, enfants oblige, je me retrouve à regarder tout ça d’un peu plus loin et je n’aime pas ce que je vois. Et comme dessiner est et reste ma drogue à moi, je me suis dite que quitte à galérer autant que ce soit pour ma pomme et pour des projets qui me tiennent à coeur. Ceux qui ne me donneront pas l’impression que ma passion est devenue un train-train morne et sans saveur.

Maintenant que ma décision est prise, reste que les démarches pour officialiser tout ça ne sont pas simples. Déjà, personne n’a été capable jusqu’à présent de me dire quel statut exact prendre. Je suis artiste indépendante? Je suis auto-entrepreneuse? Je dois séparer mon statut de créatrice et celui d’éditrice? Je trouve tout ça bien compliqué pour justifier que je gagne de l’argent en vendant ce que je crée, que ce soit des bandes-dessinées, des sketchbooks, des posters ou je ne sais quel produit dérivé. Un ébéniste ou un potier ont eu les mêmes galères pour déclarer leur activité?

Il y a quelques jours, j’ai appris que sur Lyon, il y a une association spécialisée là-dedans. Je me dis génial et je les appelle. En sachant que je suis une phobique du téléphone… j’ai déjà mis une demi-heure pour me décider <_< mais passons. J’appelle donc et je tombe sur la voix d’un jeune homme qui m’annonce rapidement que ce n’est pas à moi de prendre mes rendez-vous pour les entretiens d’informations. Pardon? oO  Oui, il semblerait que seuls les bénéficiaires du RSA est droit à ces entretiens. Bien, j’en bénéficie ! Oui, mais c’est à votre référent de prendre les rendez-vous pour vous. Mal de tête qui pointe le bout de son nez.  Ok, en gros, pour savoir mon statut juridique pour pouvoir créer mon propre emploi, je dois attendre mon prochain rendez-vous (mensuel) avec la référente RSA qui me suit pour avoir un autre rendez-vous pour avoir des … informations auprès de vous? Et là, coup de grâce : Non, mais vous pouvez aller sur le site de l’APCE, en attendant, il est bien fait pour avoir toutes infos qu’il vous faut… *soupir* Ok, je me dém**de en gros. Bon, j’en parlerai quand même à ma référente, sait-on jamais… Super, je sais même pas quand je la vois, c’est un courrier qui me donne mon rendez-vous. Ah bah oui, parce qu’il faut savoir que bénéficiaires du RSA, vous n’avez pas de vie ni d’imprévu, donc la date et l’heure des rendez-vous, on vous les impose. Et il est pas recommandé de les rater <_<;

Bon je savais que ça serait pas facile, mais quelque chose me dit que cette partie particulière de l’auto-édition va jouer sérieusement avec mes nerfs. Aller, une petite case de storyboard pour me calmer, ça ira mieux après…

En tout cas, je n’ai plus de remords à travailler sur Les Chroniques d’Arcea et ça, c’est bien. Jusque là, je ne savais pas trop comment j’allais pouvoir les exploiter réellement. Et ne pas savoir à fait que je les mettais en retrait dans mes priorités, travaillant d’avantage sur des commandes qui arrondissaient les fins de mois que sur mon projet, qui ne me rapporte rien, faut bien l’avouer. Je ne compte plus les mois entiers et je n’ai même pas pu y toucher… Mais ça, c’est fini. Et je sais que d’ici cet été, le premier tome sera enfin! bouclé. Et j’ai quelques idées qui devraient vous plaire. Mais là, je n’en dis pas plus, j’attends quelques confirmations, devis, etc.

Enfin voilà, je crois que ce blog va un peu plus servir, il parait que c’est encourageant d’avoir un journal de bord quand on fait de l’auto-édition. Alors on va tenter l’expérience ^^

… Enfin, si quelqu’un un peu calé en juridique passe dans le coin et veux bien m’aider à ne pas me planter, je suis preneuse ^^;